venus-04.png

Les sacrifiées du romantisme

Vénus s'épilait-elle la chatte ?
02/04/2022
3hD35xjhTL3vqpoBW38DGnaNfEVHoOfDbMQH2amV
Les sacrifiées du romantismeVénus s'épilait-elle la chatte ?
00:00 / 01:04

Le mouvement romantique se développe au début du 19e siècle, dans un contexte socio-politique particulièrement instable et rétrograde, qui revient sur de nombreux acquis sociaux de la révolution, en particulier les droits des femmes. Et parmi les sujets abordés par les peintres romantiques, on trouve une flopée de personnages féminins, qui se ressemblent étonnamment beaucoup. Qu’il s’agisse de personnages historiques, mythologiques ou romanesques, ces « héroïnes » ont souvent des destins tragiques, et les œuvres qui les mettent en scène ont contribué à créer une sorte d’archétype de femme sacrifiée, victime, passive et vulnérable. En parallèle, le mouvement romantique a largement effacé de l’histoire visuelle les contemporaines militantes, politiques ou journalistes, qui ne correspondaient pas à ce stéréotype.


En analysant ces œuvres et leur contexte, l’épisode s’interroge sur l’invention de l’amour hétéro-romantique, le pouvoir de la fiction sur les constructions sociales, le rejet millénaire du « corps féminin », les origines du culte de la minceur, la romantisation des femmes mortes, et la façon dont toutes ces images de femmes souffrantes et sacrifiées ont produit des stéréotypes de genre encore bien actuels.


Cet épisode a été créé en partenariat avec Paris Musées et le Musée de la vie romantique, à l’occasion de l’exposition Héroïnes romantiques qui se tient à Paris du 6 avril au 4 septembre. Pour parler de tout ça, j’ai eu le plaisir de recevoir Gaelle Rio et Élodie Kuhn, les commissaires de cette exposition.


Il a été difficile de se remettre à créer quelque chose de nouveau après l’épuisement et le retentissement soudain de l’épisode sur Picasso. J’ai fait de mon mieux, j’espère que ça vous plaira 💜



LIENS

Suivre le podcast sur Instagram

Soutenir le podcast sur Patreon : patreon.com/venuslepodcast


CRÉDITS

Écriture, réalisation et narration : Julie Beauzac

Aide à l’écriture : Anne-Lise Bouyer

Lectures : Orphée Lamotte

Prise de son : Fanny Cohen-Moreau

Mixage : Laureline Dabbadie

Illustration : Anna Wanda Gogusey

© Tous droits réservés


Musique

Kumbia Queers, Chica de calendario, 2007 © 2015 Horario Invertido

Max Sergeev, Believe It Or Not, Archives. Volume One © 2017

Louisadonna Contre-Nature, Fatigue © 2021

Lady Gaga, Poker Face, The Fame, Streamline/Kon Live/Cherrytree/Interscope © 2008

Vyvienne Long, Random Man on the motorway ©2007

Light asylum, Dark Allies, In Tension, 2010 © Mexican Summer

Brigitte Fontaine et Areski Belkacem, Patriarcat, © 1977 Saravah

Cécilia Cara et Damien Sargues Aimer, Romeo et Juliette, Gérard Presgurvic, © 2001 Az

Josh Woodward, Sugar on My Tongue (Instrumental) © 2009


Extraits

Les Anges de la télé réalité, Alexandre Dos Santos, Jérémy Michalak, Thibaut Valès, © 2011 La grosse équipe

Les aristochats, Wolfgang Reitherman, Larry Clemmons, © 1970 Walt Disney Productions


Générique

Kumbia Queers, Chica de calendario, 2007 © 2015 Horario Invertido

Une Vie, une œuvre : Edvard Munch (1863-1944) Luc Ponette, Isabelle Yhuel © 2005 France Culture

Les 3 frères, Didier Bourdon, Bernard Campan © 1995, Pathé Renn Production, Prima Films, Canal+, Productions Paul et Alexandre Lederman, TF1 Films Productions

Stupéfiant ! Picasso en héritage, France 2, Léa Salamé, Nicolas Druet, Benoît Lelong © 2017 Laurent Bon, Bangumi

Orsay en mouvements, L’orientalisme, Catherine Sauvat, Nicolas Thépot, © 2019 Camera Lucida

Matisse Picasso, la couleur et le dessin, Jarmila Buzkova © 2013 BCF Productions