venus-04.png

Picasso, séparer l'homme de l'artiste

Vénus s'épilait-elle la chatte ?
18/05/2021
3hD35xjhTL3vqpoBW38DGnaNfEVHoOfDbMQH2amV
Picasso, séparer l'homme de l'artisteVénus s'épilait-elle la chatte ?
00:00 / 01:04

Cet épisode a mis du temps à arriver, mais c’était le temps nécessaire pour digérer et retranscrire tout ce qu’il y a à dire sur Picasso (enfin presque).

Figure du génie par excellence, Picasso est une icône quasi-intouchable, auréolée d’une mythologie qu’il a lui-même entretenue, que des centaines d’expositions et de records en salles de ventes continuent à alimenter. Au-delà de cette figure mythique, Picasso était un homme particulièrement violent et misogyne, qui a passé sa vie à écraser les personnes moins puissantes et moins privilégiées que lui. Le caractère destructeur de Picasso est loin d’être limité à sa vie privée, il a au contraire nourri une immense partie de son travail et c’est précisément pour ça qu’il est valorisé. Le cas de Picasso permet de réfléchir sur la façon dont les valeurs virilistes impactent tous les aspects de la culture occidentale, de l’esthétisation des violences sexistes et sexuelles à la fabrique des génies.

On a parlé de tout ça avec mon invitée Sophie Chauveau, autrice de Picasso, le Minotaure, mais aussi de division sexuée du travail et de charge mentale, de Dora Maar et des artistes que Picasso a brisé·es, d’appropriation culturelle, de subversion et de l’impunité qu’on accorde aux hommes puissants.

Pour le réconfort et la brillance, ces réflexions sont entrecroisées des mots lumineux de Virginia Woolf, Virginie Despentes, Alice Coffin, Vanessa Springora et Hannah Gadsby ❤️


Avertissement : cet épisode est particulièrement difficile et parle de violences sexistes et sexuelles, de pédocriminalité, de suicide, de la shoah et d’homophobie. Prenez soin de vous.


Les œuvres sont visibles sur le compte Instagram du podcast.


CRÉDITS


Écriture, réalisation et narration : Julie Beauzac

Lectures : Orphée Lamotte

Prise de son : Fanny Cohen-Moreau

Mixage : Laureline Dabbadie

Illustration : Anna Wanda Gogusey

© Tous droits réservés


Musique

Kumbia Queers, Chica de calendario, 2007 © 2015 Horario Invertido

Josh Woodward, Sugar on My Tongue (Instrumental), © 2009

Moderat, A New Error ℗ 2009 BPitch Control GmbH

Planningtorock, Let's talk about gender baby, © 2014 Human Level

Black Eyed Peas, Shut up © 2003 Interscope Geffen A&M

Yuno, No going back © 2018 Sub Pop Records

Mala Rodriguez, La cocinera © 2015 Universal Music Spain SL

Tove Lo, Glad he’s gone © 2019 Universal Music AB

Pink, Just like a pill © 2002 LaFace, Arista

Yael Naim, Toxic, © 2007 Tôt ou tard


Extraits

Interview de Marie-Thérèse Walter par Pierre Cabannes, Présence des arts du 13 avril 197, France Culture © 1974 INA

Henri-Georges Clouzot, Le Mystère Picasso © 1955 Gaumont

Hannah Gadsby, Nanette © 2018


Générique

Kumbia Queers, Chica de calendario, 2007 © 2015 Horario Invertido

Une Vie, une œuvre : Edvard Munch (1863-1944) Luc Ponette, Isabelle Yhuel © 2005 France Culture

Les 3 frères, Didier Bourdon, Bernard Campan © 1995, Pathé Renn Production, Prima Films, Canal+, Productions Paul et Alexandre Lederman, TF1 Films Productions

Stupéfiant ! Picasso en héritage, France 2, Léa Salamé, Nicolas Druet, Benoît Lelong © 2017 Laurent Bon, Bangumi

Orsay en mouvements, L’orientalisme, Catherine Sauvat, Nicolas Thépot, © 2019 Camera Lucida

Matisse Picasso, la couleur et le dessin, Jarmila Buzkova © 2013 BCF Productions